Vous êtes ici : Accueil > Finance

AFR Financement

Le courtier. Un métier encore inconnu du grand public il y a quelques années, mais qui trouve désormais sa place auprès de tous les ménages. En effet, ¼ des prêts immobiliers se feraient désormais en bénéficiant de son accompagnement. En quoi consiste ce métier et que peut-il vous apporter ?

Comment faire pour devenir courtier ?

Il est dans un premier temps obligatoire de s’interroger sur ses capacités, avant de suivre la formation pour devenir courtier. Cette profession exige certaines connaissances que les cours permettront d’acquérir. Il faut pourtant certaines qualités humaines qui sont innées.

Avez-vous envie d’un métier à responsabilité, où vous allez accompagner des personnes ? Avez-vous une bonne capacité d’écoute, un esprit de synthèse, êtes-vous curieux. Si vous vous sentez un peu commercial dans l’âme et que les chiffres et tout ce qui a trait à la finance ou au monde des assurances ne vous fait pas peur, pas de doute, le métier de courtier est fait pour vous.

Après cette formation, il vous faudra passer par deux étapes : l’obtention de votre carte professionnelle et votre enregistrement auprès de l’ORIAS qui se chargera de contrôler votre activité. Cet organisme va rassurer les clients qui passeront par vous pour obtenir la meilleure offre, dans quelque domaine que ce soit.

Il ne vous reste plus qu’à déterminer si vous voulez intégrer un cabinet de courtage, travailler dans une banque ou une entité précise ou si vous voulez travailler en tant qu’indépendant.

Quand faire appel à un courtier ?

Il existe plusieurs situations pour lesquelles un particulier ou un chef d’entreprise peut faire appel à un courtier.

De plus en plus souvent, cela concerne un crédit immobilier. Le fait de passer par un intermédiaire peut permettre de faire plusieurs milliers d’économies. Car cela ne concerne pas uniquement le crédit en lui-même mais aussi l’assurance emprunteur qui n’est pas à sous-estimer dans la somme globale à rembourser pour acheter un bien.

Un courtier peut aider un futur entrepreneur ou un chef d’entreprise déjà en activité à obtenir un prêt professionnel, en l’aidant à rassembler toutes les informations nécessaires, mais aussi à convaincre le banquier ou la société de crédit.

Dans le cas d’un crédit à la consommation, l’accompagnement d’un courtier peut être judicieux, surtout si l’on a des doutes concernant sa capacité d’emprunt, sa solvabilité ou encore son taux d’endettement. Il est primordial, parmi toutes les propositions faites, de trouver celle qui minimisera le temps et la somme à rembourser.

Enfin, une assurance habitation, maladie, moto etc…doit être choisie avec soin. Il faut trouver l’offre ayant un niveau de couverture propre à répondre aux besoins, sans que le budget mensuel de la personne ou de la famille soit trop impacté.

C’est exactement ce à quoi s’engage un courtier, quand il accueille des personnes ou répond à leur demande par mail. Il se met à leur service pour leur trouver l’offre la plus intéressante. Son travail s’arrête quand ils ont eu gain de cause. Dans le cas d’un crédit (immobilier ou à la consommation), cela signifie au moment du déblocage des fonds.

Visiter le site https://afrfinancement.fr/

Haut de page