Vous êtes ici : Accueil > Finance

L’édito de l’Eco

Avant même d’envisager de contracter un crédit pour l’acquisition de l’appartement, la priorité est de faire le point sur la situation personnelle et professionnelle de l’adhérent. La première chose est de savoir sa capacité de remboursement. Pour le connaitre, le taux d’endettement qui ne doit pas excéder les 33 %.

Comme l’indique L’édito de l’Eco, la constitution d’un apport est un gage de sécurité pour la banque. La chance de validation se trouve ainsi augmentée. Cette contribution financière servira à payer les frais annexes liés au projet comme les frais de notaire, les frais de dossier et les honoraires de l’agence. Elle représentera idéalement entre 10 et 20 % du coût total de l’opération. Cet apport peut non seulement venir d’une épargne, mais aussi d’une donation, d’un héritage, d’un investissement locatif ou d’un prêt aidé.

Avoir une assurance emprunteur performant

Selon le site, aucune banque n’accordera un emprunt sans une assurance emprunteur performant. Trouver une couverture de qualité est devenu impératif. L’adhérent n’est plus d’ailleurs contraint de prendre l’assurance proposée par la banque qui finance l’opération. Chacun est libre de choisir son assureur. Sur le site, des informations liées à cet effet sont relatées.

Visiter le site https://www.leditodeleco.fr/

Haut de page